SYNDICAT INTERPROVINCIAL DES FERBLANTIERS ET COUVREURS

60 ans de solidarité

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a profité de son Conseil général du 30 mai dernier au Château Frontenac de Québec pour souligner son 60e anniversaire. En effet, c’est le 16 février 1957 que fut fondée la FTQ, lors d’une assemblée extraordinaire qui s’est déroulée au Château Frontenac de Québec. La FTQ est née de la fusion de la Fédération provinciale du travail du Québec (FPTQ) et de la Fédération des unions industrielles du Québec (FUIQ).

Tout au long de son histoire, par ses interventions et ses appuis aux lois progressistes, la FTQ a été l’un des artisans du Québec d’aujourd’hui et du monde du travail. On n’a qu’à penser aux multiples revendications comme l’éducation pour tous, le droit à un salaire décent, l’assurance maladie, le droit à la syndicalisation, Corvée-Habitation, la Loi sur la santé et sécurité au travail, le droit des femmes, la Charte de la langue française (Loi 101), sans oublier la création du Fonds de solidarité de la FTQ pour ne nommer que quelques-uns des dossiers dans lesquels la FTQ a été et est toujours impliquée.

60 ans de solidarité. L’histoire de la FTQ en cinq actes

Pour bien marquer son 60e anniversaire, la FTQ a produit une vidéo mettant en scène les principaux jalons de son histoire, ponctuée de segments d’entrevues avec des historiens, d’anciens dirigeants, des acteurs du monde syndical et politique et des dirigeants actuels. Plusieurs éléments d’archives témoignent également de la contribution de la FTQ à l’évolution de la société québécoise.

Toute reproduction totale ou partielle de cette vidéo est permise, et même encouragée, à condition d’en indiquer la source.

Visionnez la vidéo.

7 BONNES RAISONS D’ÊTRE MEMBRE DU COMITÉ DES RETRAITÉS DE LA FTQ-CONSTRUCTION / FADOQ

1) En solidarité et d’amitié avec les anciens collègues retraités et futurs retraités;
2) Pour conserver le contact avec vos anciens collègues et votre syndicat;
3) Pour rester informé des activités et des formations offertes par le comité des retraités de la FTQ-Construction et de votre club de la FADOQ;
4) Pour obtenir d’intéressants rabais (plus de mille) partout au Québec, pour les activités et pour profiter des privilèges de la FADOQ;
5) Pour appartenir au plus important regroupement d’aînés au Québec (plus de 500,000 membres) grâce à notre affiliation à la FADOQ. Cette dernière s’occupe de défendre les droits des aînés à différents paliers gouvernementaux;
6) Pour recevoir la revue VIRAGE qui est publiée 4 fois par année;
7) La carte FTQ-CONSTRUCTION / FADOQ est maintenant reconnue partout au Québec.

Si vous désirez obtenir des renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer auprès de M. Michel
Chevalier au 514 381-7300 / 1 877 666-4060 ou par courriel à michelwanda@hotmail.com  .
Nous vous invitons à nous suivre sur Facebook www.facebook.com/groups/retraitesFTQconstruction

Cliquez ici pour télécharger le formulaire.

Comité des retraités de la FTQ-Construction / FADOQ

Au nom du comité des retraités de la FTQ-Construction / FADOQ, je tiens à remercier toutes les sections locales affiliées pour les efforts déployés afin d’inciter vos membres âgés de 50 ans et plus à se joindre à notre comité et profiter de tous les avantages offerts en adhérant à la carte FADOQ.

Lire la suite ici  

Négociations privées dans l’industrie de la construction – Le gouvernement du Québec ne négociera pas à la place des parties

QUÉBEC, le 27 nov. 2017 /CNW Telbec/ – La ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, annonce la nomination d’un conseil d’arbitrage chargé de trancher les différends concernant la seule des trois tables qui n’a pas encore signé d’entente de principe.

Ceci fait suite aux dispositions prévues par la Loi assurant la reprise des travaux dans l’industrie de la construction ainsi que le règlement des différends pour le renouvellement des conventions collectives, adoptée à la fin mai.

Rappelons que, dans le secteur résidentiel de même que dans le secteur génie civil et voirie, les parties ont conclu des ententes de principe. Seule la table du secteur institutionnel et commercial et du secteur industriel n’a pas signé d’entente.

Citation
« Le gouvernement du Québec a déployé des efforts considérables pour amener les parties patronales et syndicales à une entente négociée. Cependant, il ne négociera pas à la place des parties, qui doivent prendre leurs responsabilités pour que les conventions collectives puissent s’appliquer de façon harmonieuse sur les chantiers. Ainsi, comme dans la loi de mai, seule la clause des salaires sera soumise à l’arbitrage. Nous avons pu constater les défis du cadre de négociations qu’impose la loi R-20. C’est pourquoi je vais convoquer les parties au début de 2018 afin de pouvoir en discuter. »

Dominique Vien, ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière‑Appalaches et députée de Bellechasse

Faits saillants

  • La ministre a pris connaissance, le 3 novembre 2017, du rapport déposé par le médiateur. Elle a ensuite consulté les parties concernant le mode d’arbitrage à déterminer et les matières à soumettre à ce processus.
  • Le conseil d’arbitrage sera formé de trois arbitres.
  • La méthode ainsi que les critères d’arbitrage applicables seront à la discrétion du conseil d’arbitrage.
  • En tout temps, les parties peuvent négocier une entente.
  • La sentence arbitrale liera les parties jusqu’au 30 avril 2021 et ne pourra avoir d’effet rétroactif.
  • Rappelons que plus de 40 rencontres de conciliation et médiation ont eu lieu entre les parties patronales et syndicales des secteurs institutionnel et commercial et industriel.

La FTQ devant la Commission de l’économie et du travail sur le projet de loi n o  149 bonifiant le Régime de rentes du Québec

Québec, le 28 novembre 2017.

Devant les membres de la Commission de l’économie et du travail, la FTQ a souligné que la centrale est en campagne pour la bonification du régime depuis 2009 auprès de dizaines de groupes de la société civile, incluant des groupes de jeunes, d’étudiants et d’étudiantes, de femmes et de personnes retraités. lire plus…

Négociation dans l’industrie de la construction : L’Alliance syndicale a tout essayé.

La médiation s’est conclue à minuit le 30 octobre sans qu’une entente n’ait pu avoir lieu dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel

Montréal, le 31 octobre 2017 – L’Alliance syndicale n’a pas réussi à conclure une entente au terme de la période de médiation prévue dans la Loi 142, Loi assurant la reprise des travaux dans l’industrie de la construction ainsi que le règlement des différends pour le renouvellement des conventions collectives.

« Depuis le jour 1 de cette négociation, la partie patronale nous a répété qu’elle irait jusqu’à l’arbitrage pour obtenir gain de cause. C’est donc sans surprise qu’ils ont conservé leurs demandes abusives jusqu’à la fin de la période de médiation » a indiqué Michel Trépanier, porte-parole de l’Alliance syndicale de l’industrie de la construction. « Dans ces circonstances, il a été impossible d’en arriver à une entente. Nous n’avons donc d’autre choix que d’attendre la décision de la ministre en espérant qu’elle prendra en considération le bien-être des travailleurs et de leurs familles » a poursuivi le porte-parole de l’Alliance syndicale. lire plus…

Opération Noël Solidaire 2017

Lors du Congrès de 2010, la FTQ a adopté une résolution par laquelle elle s’engage à participer à l’Opération Noël Solidaire et en faire la promotion auprès des affiliés.

Initiée par une militante du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, Manon Brulotte, l’Opération Noël solidaire est une campagne annuelle qui a pour objectif d’amasser des fonds destinés aux travailleuses et travailleurs en grève ou en lockout durant la période des Fêtes, et ce, dans toutes les régions du Québec. Les sommes recueillies sont remises sous forme de bons d’épiceries aux individus ou serviront à financer une activité de Noël dans les groupes concernés.

LIRE LA SUITE

Fonds de solidarité FTQ

Montréal, le 5 juillet 2017 – Pour son exercice annuel terminé le 31 mai 2017, le Fonds de solidarité FTQ affiche un résultat global (profit) de 1,085 milliard de dollars au bénéfice de ses 645 000 actionnaires-épargnants. Il s’agit de la première fois que le résultat global annuel du Fonds dépasse le milliard de dollars. La valeur de l’action atteint maintenant 37,88 $, représentant un rendement annuel à l’actionnaire de 9,1 %. L’actif net augmente à 13,1 milliards de dollars.

Les rendements composés annuels à l’actionnaire du Fonds (sans tenir compte des crédits d’impôt) sont de 9,1 % pour 1 an, 7,7 % pour 3 ans, 7,3 % pour 5 ans et 4,1 % pour 10 ans.

Au cours de l’exercice, le Fonds a par ailleurs investi 873 millions de dollars en capital de développement auprès d’entreprises à impact économique québécois.

AVIS IMPORTANT – A LIRE ATTENTIVEMENT

CHANGEMENT AU RÉGIME DE RETRAITE DE L’INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

Vous recevrez sous peu une lettre de la CCQ concernant les changements qui seront apportés à votre régime de retraite.

Vous aurez une décision à prendre avant le 31 décembre 2017CONCERNANT VOTRE RÉGIME !

Nous vous invitons à lire attentivement le document suivant et de nous contacter si vous avez des questions ou si vous avez besoin de plus d’informations.  Il nous fera plaisir de vous aider.

À LIRE………..

COURS DE PRÉPARATION FINANCIÈRE À LA RETRAITE

Vous avez 54 ans et plus , vous songez à prendre votre retraite ou à diminuer vos heures de travail et bénéficier de votre fonds de pension mais vous n’êtes pas certain de prendre la bonne décision.

Pour vous aider, nous vous suggérons de suivre nos cours de préparation à la retraite.

Formulaire 

Si vous avez des questions ou besoin d’informations supplémentaires n’hésitez pas à nous contacter au 514 374-1515 ou sans 1-866-374-1515.

Marche de solidarité – Grève Mai 2017

Si vous êtes sans emploi et disponible à travailler