SYNDICAT INTERPROVINCIAL DES FERBLANTIERS ET COUVREURS

Définition du métier – couvreur

def_couv

Membranes

Asphalte et gravier

Bardeaux

Ardoise

Le couvreur pose des revêtements de toiture qui peuvent être composés de feutres saturés d’asphalte, de bitume chaud et de gravier; de membranes élastomères liquides et thermoplastiques; et de différents types de bardeaux;

Le couvreur répare et isole les toitures;

Le couvreur prépare le pontage;

Et aussi, il applique des procédés de levage, de manutention, de dégarnissage, d’imperméabilisation, de fixation, d’épandage et de soudage de membranes

L’exécution des travaux comprend la manutention reliée à l’exercice du métier pour fins d’installation immédiate et définitive.

Ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre une formation!

Habiletés & intérêts

L’aspirant couvreur doit :

  • acquérir des connaissances liées à l’application des notions de mathématiques ainsi qu’aux propriétés des produits et matériaux
  • faire preuve de minutie, de ponctualité et d’assiduité
  • avoir le sens de l’organisation, de l’initiative et aimer travailler en équipe
  • être capable de travailler en hauteur
  • pouvoir déplacer des objets lourds
  • avoir une bonne condition physique et pouvoir s’adapter à des changements de température extrêmes
  • avoir une bonne dextérité manuelle

Régime d’apprentissage :

À ce jour, le métier de couvreur compte deux  périodes d’apprentissage de 2 000 heures.

Dès que 4 000 heures ont été enregistrées à la CCQ, l’apprenti est admis à l’examen de qualification provinciale dont la réussite mène à l’obtention du certificat de compétence compagnon du métier.

Formation

Programme d’études : un diplôme d’études professionnelles en « Pose de revêtement de toiture » est offert dans plusieurs établissements du Québec. D’une durée de 600 heures, cette formation demande les préalables fonctionnels du secondaire III en anglais, français et mathématiques.

La formation est disponible dans les établissements suivants:

Accès aux chantiers de construction

Pour les diplômés en pose de revêtements de toiture

Présentez-vous à nos bureaux avec votre relevé des apprentissages attestant la réussite du DEP en pose de revêtement de toiture ainsi qu’une garantie d’emploi d’une durée d’au moins 150 heures d’un employeur enregistré à la CCQ.

Frais : La CCQ exige 100$ pour toute émission de certificat de compétence.

Cette mesure permet d’obtenir le certificat de compétence apprenti du métier.

Par pénurie de main-d’oeuvre

Si le bassin est ouvert (condition pour l’ouverture : si moins de 5% des apprentis couvreurs détenant déjà un certificat de compétence sont en recherche d’emploi).

Présentez-vous à nos bureaux avec l’original d’un des documents suivants :

  1. Diplôme secondaire 5
    Ou encore
  1. Attestation des préalables scolaires secondaire III sur lequel il est indiqué « Pose de revêtement de toiture »
  2. Preuve de la réussite de la formation « Santé et sécurité sur les chantiers de construction ». Notez que cette formation est obligatoire pour tous les métiers.
  3. Garantie de 150 heures de travail dans une période n’excédant pas trois mois d’un employeur enregistré à la CCQ.
  4. Frais : La CCQ exige 100$ pour toute émission de certificat de compétence.

Je n’ai pas mon secondaire III en français, anglais ou mathématiques :

Il faudra remplir une lettre de consentement signée et par le travailleur, et par l’employeur.

Cette mesure vous permettra d’avoir un certificat de compétence apprenti exemption sans préalables scolaires. Tout en vous permettant d’exercer votre métier vous devrez toutefois satisfaire aux exigences suivantes :

  1. Suivre et réussir le ou les cours, de la façon de votre choix (du soir, aux adultes ou encore par correspondance) et en fournir la preuve à la CCQ. Vous avez neuf mois pour compléter cette démarche.
  2. Tant et aussi longtemps que vous êtes en exemption, vous n’avez pas le droit de changer d’employeur. Si vous le faites, il faudra recommencer la procédure.
  3. Le certificat d’exemption est renouvelable tous les trois mois. Dix jours avant l’échéance, demandez à votre employeur de nous faxer (514-448-2265), ou de nous envoyer un courriel ( info@ftq2016.org), une nouvelle garantie d’emploi de 150 heures. Si des heures ont été enregistrées durant cette période, aucun frais n’est exigé par la CCQ; dans le cas contraire, la CCQ exigera 100$.

Le bassin est fermé, que dois-je faire?

Il est possible de demander à la CCQ un certificat d’exemption pour un employeur donné, dans un secteur donné et pour des travaux spécifiques. Cette carte est, par définition, très restrictive. La CCQ garde seule à sa discrétion l’accord ou le refus d’une telle demande.

Principalement, les démarches sont les mêmes que pour l’obtention d’un certificat de compétence sans ouverture de bassin mais ne vous permet pas ni de changer d’employeur, ni d’exécuter tous les secteurs du métier.

Pour vous aider dans vos démarches, n’hésitez pas à nous contacter au :

Région de Montréal : 514 374-1515 ou 1-866-374-1515.

Région de Québec : 418 624-2122 ou 1-866-624-2122

Perspectives d’emploi :

Tout en gardant à l’esprit que le métier de couvreur est difficile et est soumis aux changements de température typiques du Québec, les perspectives d’emploi sont bonnes pour les couvreurs et ce, en raison de l’accroissement prévu de la demande au cours des prochaines années, alors que la disponibilité est très faible et que le taux de roulement des travailleurs demeure élevé.