La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a profité de son Conseil général du 30 mai dernier au Château Frontenac de Québec pour souligner son 60e anniversaire. En effet, c’est le 16 février 1957 que fut fondée la FTQ, lors d’une assemblée extraordinaire qui s’est déroulée au Château Frontenac de Québec. La FTQ est née de la fusion de la Fédération provinciale du travail du Québec (FPTQ) et de la Fédération des unions industrielles du Québec (FUIQ).

Tout au long de son histoire, par ses interventions et ses appuis aux lois progressistes, la FTQ a été l’un des artisans du Québec d’aujourd’hui et du monde du travail. On n’a qu’à penser aux multiples revendications comme l’éducation pour tous, le droit à un salaire décent, l’assurance maladie, le droit à la syndicalisation, Corvée-Habitation, la Loi sur la santé et sécurité au travail, le droit des femmes, la Charte de la langue française (Loi 101), sans oublier la création du Fonds de solidarité de la FTQ pour ne nommer que quelques-uns des dossiers dans lesquels la FTQ a été et est toujours impliquée.

60 ans de solidarité. L’histoire de la FTQ en cinq actes

Pour bien marquer son 60e anniversaire, la FTQ a produit une vidéo mettant en scène les principaux jalons de son histoire, ponctuée de segments d’entrevues avec des historiens, d’anciens dirigeants, des acteurs du monde syndical et politique et des dirigeants actuels. Plusieurs éléments d’archives témoignent également de la contribution de la FTQ à l’évolution de la société québécoise.

Toute reproduction totale ou partielle de cette vidéo est permise, et même encouragée, à condition d’en indiquer la source.

Visionnez la vidéo.